MORE, MObilisés pour REcycler: Plasturgistes et matières recyclées Un nouveau label :

La Fédération de la Plasturgie et des Composites met en place un nouveau label dans la plasturgie, décerné aux industriels qui sourcent des matières plastiques recyclées dans leur production. Ce label sera attribué tous les ans aux plasturgistes, qui déclareront les volumes de matières premières recyclées qu’ils consomment. « Un très grand nombre d’industriels est éligible à ce nouveau label européen « MORE, MObilisés pour REcycler ». Ils sont aujourd’hui de plus en plus à intégrer dans leur fabrication davantage de plastiques recyclés, pour répondre aux objectifs fixés par le Gouvernement. C’est une vraie démarche RSE que d’afficher ce label. Il faut qu’ils le demandent et qu’ils le montrent. Leurs clients y seront sensibles, ainsi que les actionnaires, très attentifs à l’évolution que doit faire la profession dans les années à venir  », déclare Benoît Hennaut, Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

 

 cf article:

http://mailcube.citeonline.org/proxy/2/bnJhcHNAZ2lwY28tcGxhc3R1cmdpZS5vcmc%3D/m.actu-environnement.com/actualites/plastique-incorporation-matiere-recyclee-outil-digital-collecte-34463.html

 

L’article complet :

 

Plastiques : les professionnels veulent démontrer la progression de l’incorporation de matière recyclée

 21 novembre 2019

 

 

La Fédération de la plasturgie et des composites veut « apporter des preuves de la progression de l’incorporation de plastiques recyclés ». Pour cela, elle encourage ses adhérents à utiliser un nouvel outil digital de collecte, de traitement et de reporting des volumes de plastiques recyclés. Ce dispositif, appelé « MORE(1) », pour « MObilisés pour REcycler », a été lancé par la Confédération européenne de la plasturgie (EuPC) en mai 2019.

 

Un label associé

 

MORE permet aussi à la fédération professionnelle de « promouvoir les bonnes pratiques, démontrer leur déploiement dans les entreprises et valoriser l’innovation liée à la démarche d’économie circulaire », explique-t-elle à l’occasion de son lancement en France, le 7 novembre.

 

Pour inciter les 3 500 entreprises du secteur à participer, la fédération attribuera, tous les ans, un label à celles qui déclareront les quantités de plastique recyclé qu’elles utilisent. Ce label pourra être utile pour leur démarche de RSE (responsabilité sociale et environnementale des entreprises), explique la fédération. « Leurs clients y seront sensibles, ainsi que les actionnaires, très attentifs à l’évolution que doit faire la profession dans les années à venir », assure-t-elle.